Le Prix du Mémoire 2019 en éducation aux médias a été attribué à Pierre Targnon, détenteur d'un Master en journalisme de l'Université de Liège, pour son mémoire intitulé "Les algorithmes des sites d'info-divertissement destinés aux jeunes" (Professeure Christine Servais).

Résumé

La révolution numérique a considérablement changé notre rapport à l’information et mis enquestion la place des médias dans la société. En parallèle à la chute de la vente des journauxapiers, de nouvelles offres médiatiques gratuites sesont développées sur Internet (les pure players), tirant parti des outils qu’offre le numérique afin de développer des audiencesspectaculaires.

À l’ère des Big Data, de nombreuses sociétés misent sur l’exploitation algorithmique des données numériques en vue d’affiner leurs produits et de les adapter à une demandetoujours plus ciblée. Plusieurs entreprises médiatiques comme Melty, pure player d’infodivertissement péjorativement qualifié de « ferme de contenus », vont surfer surcette tendance afin d’offrir une information taillée sur mesure pour les millennials.

En rationalisant la production continue de nombreux articles courts et traitant des sujets «futiles» comme les décrit Alexandre malsch, son fondateur, Melty va développer un très large lectorat âgé entre 15 et 30 ans qu’il s’agit de plonger dans une bulle informationnelle bienveillante et engageante, afin d’optimiser la réussite des nombreuses offres publicitaires (parfois sous forme de native advertising) présentes sur le site.

L’attention est traitée par ces sites comme une ressource rare au sein d’un marché dans lequell’offre est surabondante et le temps d’attention du consommateur toujours plus limité (le concept d’économie de l’attention développé par Yves Citton). En détectant à l’aide des algorithmes les sujets les plus susceptibles d’attirer un maximum d’attention à un temps Tauprèsd’unpubliccible, Melty cherche à maximiser son trafic et donc les revenus publicitaires.

Mais les contraintes liées aux exigences du référencement (SEO) et à l’assistance algorithmique des choix éditoriaux vont réduire laliberté d'exécution des journalistes et la possibilité de développer des récits de qualité, développés sur le long-terme. Ce travail cherche à exposer, à travers le cas Melty, les conséquences néfastes de cette lutte pourl’attention sur la qualité et la diversité des productions journalistiques qui bénéficient devisibilité sur le Web.

Sans avoir conscience de ces mécanismes invisibles qui déterminent le choix, la forme et la qualité de l'information à laquelle ils sont confrontés sur Internet, les jeunes (lecteurs de Melty et autres) n'ayant pas une grande expérience dans leur consommation d'informationpourraient construire leur vision du journalisme sur une base inappropriée. La vented'attention orchestrée par les sites d'infodivertissement comme Melty.fr pourrait participer àa rupture croissante du contrat de confiance qui lie les médias aux citoyens. Afin d'éviter queles « newsfeed » (fils d'actualité) des smartphones, tablettes et autres ordinateurs ne soientenvahis par ces « junk news », il serait préférable de conscientiser sur ces uestions dès le plus jeune âge, tout en montrant qu'il existe une autre offre informationnelle qui, quant à elle, ne jouit malheureusement pas d'une telle visibilité sur Internet (puisqu'elle ne mise pas uniquement sur l'optimisation du référencement, mais surtout sur la qualité et l'innovation). L'enjeu est de comprendre et faire comprendre l'utilité de s'écarter des sentiers battus pour aller chercher une information de qualité, proche de nos centres d'intérêt réels, tout en offrant les outils d'une telle entreprise. Et, à un niveau international, on peut rêver d'une commission qui aurait pour mission de réguler la visibilité des producteurs d'information « industriels » sur le Web, au profit des producteurs de qualité.

Remise du Prix

Dans le cadre de la Journée de la recherche de la Fédération Wallonie-Bruxelles, le 3 décembre 2019, le prix du mémoire en éducation aux médias a été remis à Pierre Targnon par Patrick Verniers, Président du CSEM, en présence du Ministre-Président de la FWB, Pierre-Yves Jeholet.

Pierre targnon présentation mémoire Pierre targnon présentation mémoire
Pierre targnon présentation mémoire Pierre targnon présentation mémoire

Lire le mémoire